dimanche 9 mai 2010

BURANO, couleurs d'ITALIE

Venise toujours. La lagune cache des trésors dans ses méandres, une île colorée, visitée et habitée dès l'époque romaine. Depuis le Fondamente nove,le vaporetto nous emmène à quelques kilomètres des palais de Venise, au nord de la lagune, vers une île aux maisons multicolores qui abrite une population de dentelières , de pêcheurs et de commerçants: Burano et son campanile digne de Pise.
CAMPANILE BURANO,VENISE
Les maisons peintes de couleurs vives font la réputation de Burano et lui donne son allure de carte postale. Le choix des couleurs reviendrait aux femmes selon la tradition.
BURANO,VENEZIA
La ballade à Burano offre l'occasion de se reposer de la foule oppressante de Venise et d'apprécier le calme d'un village de pêcheur. Pour profiter du charme de ce petit coin de paradis, il faut passer les premières rues vouée aux boutiques et plonger dans la palette de peinture. S'enfonçer et se perdre dans les ruelles, arrêter son regard sur le reflet des façades dans les canaux,prendre son temps. D'un pont à l'autre , d'un canal à une ruelle, on retrouve la Via san Martino pour aller de délecter chez Da Romano de quelques pâtes sublimes, dans une ambiance désuète de trattoria des années soixante. On s'attend à voir Sophia et Gina, Marcello, devant un risotto al nero di sepia. Une halte indispensable!

DA ROMANO,BURANO,VENISE
 DA ROMANO,BURANO
On repart de Burano bien évidemment des couleurs pleins les yeux, des couleurs vives, mais aussi le regard baigné de la douceur de la lumière et du reflet de l'île dans les eaux de la lagune. Avec un peu de chance, on pourra apercevoir quelques équipages s'entrainer sur des gondoles de course pour la regata storica qui a lieu en septembre.
BURANO,VENISE
VENISE,LA LAGUNE
VENISE,LA LAGUNE